LE SOUFFLEUR DE CENDRES

Extrait
Les premières lignes…

“Non loin de la Porte Saint Martin et des Fossés Jaunes, à l’écart de toute habitation, se dressait une maison forte protégée par de hauts murs.
Nul au faubourg Saint Laurent n’aurait pu dire qui habitait là. La seule chose que les gens savaient, c’est qu’il fallait mieux s’en tenir éloigné. L’endroit était lugubre mais surtout, hiver comme été, de jour comme de nuit, une fumée noire, nauséabonde, montait des cheminées. Parfois même, une voiture bâchée attelée de chevaux noirs menée par un mystérieux cocher, entrait dans l’enceinte ou en sortait à vive allure.
Sans doute quelque sorcellerie, à moins que ce ne soit le Diable lui-même qui vive là avec ses serviteurs, les démons. En bonne compagnie, puisque le gibet de Montfaucon était tout proche et que les nuits sans lune, les feux follets y dansaient sur les cadavres.”

Résumé

Paris, hiver 1587. La glace a figé les eaux de la Seine. La colère gronde contre Henri III qui dépense sans compter alors que les misèreux envahissent les rues.
Le jeune commissaire Jean du Moncel est confronté à une insolite affaire de meurtres et d’enlèvement qui rejaillit sur le Châtelet tout entier. Un assassin frappe impunément à l’intérieur même de la forteresse, défiant les commissaires et leur chef, le lieutenant criminel de robe longue.
La difficile enquête où alchimie, sorcellerie et médecine se mêlent à la corruption et à la trahison tombe au plus mauvais moment pour Jean ; Sybille le Noir, sa mystérieuse amante, a disparu sans laisser de traces, dans le périlleux dédale de la Cour des Miracles…


Editions 10/18
384 pages - 8,10 euros
Parution : 19 octobre 2017
ISBN : 978-2-264-06945-0

Retour  la page d'accueil Retour à l'accueil