LE SANG DES OMBRES

Le cinquième tome de la saga de Tancrède le Normand et de Hugues de Tarse

 

EXTRAIT
LES PREMIERES LIGNES…

“ Les pieds en sang, les jambes griffées par les ronces, les deux filles couraient droit devant elles. Celle de tête, elle s’appelait Emma et venait d’avoir douze ans, plus résistante que sa compagne, arriva la première à la rivière. Elle avait si peur qu’elle en avait la nausée. Elle se retourna pour jeter un regard désespéré à sa compagne, qui, le souffle court, l’avait rejoint. Elles ne parlaient pas la même langue, ne croyaient pas dans le même dieu, pourtant, quand, dans les collines, retentit le son du cor, bientôt suivi d’aboiements féroces, leurs mains se cherchèrent et elles s’étreignirent…”

Résumé

Quand, en l’été 1156, débute ce cinquième épisode de la Saga de Tancrède le Normand, des siècles ont passé depuis la domination des Grecs et des Romains, mais les étendues sauvages de l’intérieur de la Sicile sont restées inchangées. C’est dans ce pays de légendes, entre villa romaine et temples grecs, qu’est découvert le cadavre atrocement mutilé d’une servante. La « bête », homme ou démon, fait régner la terreur en s’attaquant aux filles et aux femmes qui ont la malchance de croiser son chemin. Pour la première fois de sa vie, Tancrède d’Anaor, le disciple de Hugues de Tarse, se trouve seul face au crime et doit, tout en se débattant dans les affres d’une passion tumultueuse, débusquer celui qui le défie. Il ne peut se douter que c’est bien plus que sa vie qu’il risque en se lançant dans la traque du monstre dont seul le sang des ombres peut apaiser la fureur…


10/18
Grands Détectives
288 pages
ISBN 978-2-264-04745-8

7,90 euros
Parution : 20 novembre 2008

Retour  la page d'accueil Retour à l'accueil