PAR LA VAGUE

Deuxième tome de LA TRILOGIE CELTE

 

EXTRAIT
LES PREMIÈRES LIGNES…

“Il courait, la tunique trempée de sueur, la poitrine en feu, les muscles durcis par l’effort. Trois jours et trois nuits qu’il fuyait, dormant à peine, se nourrissant de baies et de racines. Il s’arrêta pour reprendre son souffle, fouillant du regard les sommets dénudés des collines et les bois qui s’étiraient le long des berges du loch Awe. À ses pieds, la gelée blanche fondait par plaques. Le ciel était gris et bas et les rayons du soleil plongeaient dans les eaux translucides.
Eogan avait tout essayé pour semer l’autre, se forçant à marcher sur la roche, dans l’eau des rivières, enveloppant la semelle de ses bottes de lanières de tissu, effaçant à l’aide de branchages la moindre trace, décrivant de larges cercles… Rien n’y faisait. Non seulement le chasseur n’avait pas perdu sa piste, mais il le talonnait, gagnant inexorablement du terrain, lui donnant le sentiment inquiétant qu’il ne dormait jamais et était capable de repérer la plus infime de ses traces, même à la nuit tombée.
Au début, pourtant, Eogan s’était senti fort de sa jeunesse et de sa vigueur, mais insensiblement, l’épuisement venant, l’angoisse l’avait pris. Il n’était plus qu’un animal traqué, laissant son corps agir.
Un saumon sauta hors de l’eau. Les roseaux bruissaient doucement. Tout semblait paisible. Il repartit en petites foulées puis accéléra, prenant une allure plus rapide. Le feu s’était apaisé dans sa poitrine.
À ce moment, retentit l’appel du cor. Une sonorité qu’il reconnaissait entre mille : celle du chasseur. Un frisson courut sur sa nuque et il s’immobilisa le cœur battant, empli d’un mélange d’angoisse et de rage impuissante. L’autre était si sûr de le débusquer qu’il le prévenait de son approche et sonnait la curée. Eogan laissa échapper un juron, il ne discernait nulle silhouette humaine, le seul mouvement était celui des aigles dorés survolant les eaux lisses du loch. ”

Résumé

Ce second volume de la Trilogie Celte débute par une chasse à l’homme dans les collines d’Ecosse. Nous sommes en territoire picte, ces redoutables guerriers aux corps tatoués. Après avoir affronté l’Ombreuse, la reine des magiciennes, combattu les pirates irlandais et avoir été initié par la Blanche, Eogan et Fergus aborderont aux rives de l’île de Môna, le fabuleux sanctuaire druidique au nord du Pays du Galles.
Samain, la fête de l’entrée dans la saison sombre commence. Les vivants et les morts vont pouvoir se rencontrer l’espace d’une nuit-jour hors du temps. Un homme est condamné à mourir trois fois par le tribunal des druides. Le chemin de nos héros croisera celui de Myrrdin, le Merlin des légendes galloises et celui d’un chef de guerre laid et velu nommé Art l’ours ou Arthur. À la fin de ce récit, la vague parlera à Eogan qui s’embarquera pour l’Armorique à la recherche de l’assassin de sa mère.

 

Editions du Masque
Grand format
228 pages
15 euros
Parution : mai 2004

Editions du Masque
Collection Labyrinthes
272 pages
8 euros
Parution : mars 2005

Retour  la page d'accueil Retour à l'accueil