Après moi, le déluge.

Pour le recueil
NOUVELLES VERTES

 

Nouvelles vertes EXTRAIT

… « Isabelle repensa aux tableaux représentant une mer déchaînée, à la “tanière” de l’adolescent. Et si tout cela basculait ? Finissait mal ? Un de ces terribles faits divers qui vous donnent le frisson ? Si ce garçon inquiétant devenait un monstre ?
La porte de la chambre se rouvrit. L’adolescent traversa la pièce et s’arrêta devant elle, la dévisageant sans mot dire. Elle avait l’impression qu’il avait “entendu” ces dernières pensées.
– Bonjour, fit-elle d’une voix moins assurée qu’à l’accoutumée.
Il ne répondit pas. Ses yeux d’un bleu intense ne cillaient pas. Son regard était impossible à soutenir. Enfin, c’est d’une voix singulièrement décalée, trop rauque pour ses quinze ans qu’il dit :
– Ne me méjugez pas. Vous savez que j’ai raison. Vous, vous devez le savoir.
– Je…
Mais il avait déjà tourné les talons et regagné sa chambre. Isabelle resta stupéfaite. Jamais de sa vie elle n’avait croisé quelqu’un comme lui. L’impression qu’en quelques secondes, il avait compris qui elle était vraiment. Au-delà des mots et des apparences.
Le cri d’une mouette la fit sursauter.
Elle comprenait l’inquiétude de son amie et la distance qu’il y avait entre elle et ce “personnage” qu’elle avait engendré. Cet étranger qui aimait la Terre et rêvait de protéger les animaux et la nature. Ce garçon révolté. Elle savait, elle qui avait parcouru la planète en tous sens pour panser les plaies laissées par les hommes, à quel point les sujets qui le mettaient en colère étaient brûlants. Elle avait vu de la Bosnie au Brésil, de l’Antarctique à la Côte d’Ivoire, à quel point il avait raison. À quel point, il était temps de se mettre en colère. ”

Résumé

Neuf nouvelles pour prendre conscience de la fragilité de la Terre.

L’écologie c’est pour aujourd’hui, la planète est en danger. Surexploitation des forêts tropicales, réchauffement de la planète, disparition d’espèces animales et végétales, usage massif des sacs plastiques… Les conséquences seront peut-être désastreuses à très court terme, et cela nous concerne tous. Il est urgent de réagir. Afin que personne ne dise un jour « Je ne savais pas », chacun des auteurs a choisi un thème qui lui est cher pour lancer un cri d’alerte.

Traduction

En août 2010, Nouvelles Vertes a été traduit en coréen et publié en Corée aux éditions Geomdungso.


Editions Thierry Magnier
Ouvrage collectif
150 pages
7 euros
Parution : octobre 2005

Retour  la page d'accueil Retour à l'accueil