FAUVE

Deuxième tome de la série GALERAN DE LESNEVEN

Les aventures du chevalier Galeran de Lesneven dans la France du XIIe siècle


EXTRAIT
Les premières lignes…

“Debout devant l’autel où gisait le cadavre, il travaillait jour et nuit, juste éclairé par la lueur des torches.
La température dans le caveau était glaciale. Et pourtant, il sculptait avec acharnement comme si sa vie en dépendait. Et peut-être en dépendait-elle ? Peut-être, une fois son travail achevé, allait-on le remercier en la lui ôtant ? Pourtant, pris au jeu de son art, il continuait, cherchant dans les traits figés du mort les lignes qu’il voulait dégager.
Ombres, lumière, douceur d’une courbe, raideur, la forme émergeait lentement du bois.
Enfin, ses doigts laissèrent échapper la gouge qui rebondit bruyamment sur le dallage avant de s’immobiliser. Il se pencha pour la ramasser, mais n’y arriva pas, prenant soudain conscience du froid qui paralysait ses membres.
Les torches finissaient de se consumer, l’une d’elles s’éteignit en grésillant, rejetant le visage du modèle dans la pénombre.
Jamais il n’avait œuvré ainsi, sans l’aide du soleil pour guider sa main. Il savait qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps. Malgré le froid, la Mort était là et insensiblement le cadavre se transformait. Il fallait en terminer.
Il se détourna à regret et gravit les marches le ramenant vers le monde des hommes. Personne ne s’aventurait dans cette partie du cimetière. C’était un lieu maudit, un lieu où dansaient les feux follets et où, en été, les lucioles dessinaient d’invraisemblables dentelles jaunes.
Il fallut un moment pour que ses yeux se réhabituent au jour.
Des mouettes survolaient le promontoire, le ciel était d’un bleu léger, presque blanc, vide de nuage. À ses pieds, l’herbe craquait, ourlée de givre.
Il était né là, sur la colline de Pélenerte, cette colline où se dressaient les murailles du château d’Alion, la forteresse aux quatorze tours. La forteresse que jamais aucun navire ne dépassait sans abaisser pavillon.
Les homme d’armes de la porte Poitevine écartèrent leurs lances. Il pénétra dans Châtelaillon, accélérant le pas, pressé d’être rendu à son atelier, ignorant les regards des gens qui le croisaient…”

L'HISTOIRE

Alors que l'hiver glace la mer et que le vent souffle en tempête, drossant les navires sur la côte, une bête fauve ravage la cité neuve de La Rochelle. Un assassin que ni les hommes du prévôt, ni les Templiers n'arrivent à capturer. Dans les ruelles retentit une comptine d'enfant. La malédiction prend la forme d'une maléfique statue honorée par un être qui tient plus du spectre que de l'humain. Crimes de sang, passion, pouvoir, corruption ! Le chevalier Galeran de Lesneven devra aider les Templiers à faire toute la lumière sur les meurtres qui souillent la paix de La Rochelle et de leur commanderie.
En même temps qu'il nous plonge dans les ombres maléfiques de la folie et de la mort, ce fascinant thriller médiéval nous entraîne dans l'histoire et les légendes de La Rochelle, de l'île de Ré et de Châtelaillon au XIIe siècle. Un siècle que Viviane Moore connaît à merveille et qu'elle nous fait revivre avec talent.


Sur les chemins avec Galeran de Lesneven

Tome 1 - LA COULEUR DE L’ARCHANGE
Lesneven, Barnenez, Le Mont-Saint-Michel
Tome 2 – FAUVE
Chatelaillon, La Rochelle
Tome 3 – NOIR ROMAN
Lesneven, les Monts d’Arrée, Huelgoat.
Tome 4 – BLEU SANG
Chartres.
Tome 5 – ROUGE SOMBRE
Jumièges.
Tome 6 – BLANC CHEMIN
Le Puy-en-Velay, La Dômerie d’Aubrac, Conques, Cahors, Moissac, Roncevaux, Compostelle, Finisterrae.
Tome 7 – JAUNE SABLE
Blaye, Mortagne-sur-Gironde, Meschers, Talmont.
Tome 8 – LES OISEAUX DE RHIANNON
Toulouse, Minerve, Narbonne.
Tome 9 – VERT DE GRIS
Provins


Editions du Masque
Collection Labyrinthes
286 pages
15 euros
Parution : mai 2002
Editions du Masque
Labyrinthes
288 pages
8 euros
Parution mars 2006
Le Livre de Poche
310 pages
6 euros
Parution 2004

Retour  la page d'accueil Retour à l'accueil