LES DIEUX DÉVOREURS

Le sixième tome de la saga de Tancrède le Normand et de Hugues de Tarse

 

EXTRAIT
LES PREMIERES LIGNES…

“Ce soir-là, les oies donnèrent l’alerte sans que personne, sauf le vieil homme, n’y prête attention. Leurs cris, leurs battements d’ailes, leur affolement, disaient assez l’imminence du danger, pourtant nul ne les écouta car le village était en fête. Malgré les protestations de son petit-fils, le patriarche refusa de regagner sa paillasse et s’assit sur son banc face à la cime enneigée de l’Etna. Pendant la nuit, les grondements réveillèrent les villageois qui sortirent effarés sur le pas de leurs portes. Les bêtes s’agitaient dans les étables et dans le ciel passaient des vols d’oiseaux qui fuyaient vers le détroit de Messine. Bientôt, de toute la Sicile, on aperçut les flammes rouges et les panaches de fumées noires que vomissait le volcan. Les habitants de Catane, de Syracuse, d’Agrigente et de bien d’autres villes se précipitaient dehors, regardant avec crainte celui qu’ils appelaient le Mongibello, ou tout simplement la Muntagna, la Montagne.
Pour quelques-uns, elle était encore la demeure de Vulcain, l’antre où le dieu pratiquait la magie noire, pour la plupart, elle était le séjour de dieux qu’il valait mieux ne pas réveiller. Des dieux dévoreurs, comme il en abonde sur le pourtour de la mer intérieure, des dieux qui ont besoin du sang des hommes pour apaiser leur colère.”

Résumé

En cette année 1160, l’Etna gronde et un terrible tremblement de terre ébranle la Sicile d’Est en Ouest. Alors que s’élabore un nouveau traité entre le doge de Venise et Maion de Bari, ces soubresauts de la nature seraient-ils les signes annonciateurs de bouleversements à venir ? Car l’on conspire dans les salles dérobées du palais de Palerme et c’est à la vie du trop puissant chancelier du roi Guillaume 1er que l’on en veut.
Pris dans les mailles du complexe jeu politique du royaume chancelant des Normands de Sicile, pour la première fois de leur tumultueuse existence, Tancrède d’Anaor et son maître Hugues de Tarse se retrouvent chacun dans un camp ennemi. Trahisons, faux-semblants, rumeurs et assassinats, Hugues, dont l’amour qu’il partage avec Eleonor, son épouse, est mis à rude épreuve, est accusé de crime contre l’État. Et c’est un nouveau pan de la prophétie dont les termes jalonnent le destin de Tancrède qui se joue…


10/18
320 pages
ISBN 978-2-264-04915-5

7,90 euros
Parution : 3 décembre 2009

Retour  la page d'accueil Retour à l'accueil