L’Ordalie des flammes

Pour le recueil
LA DANSE DES MAUDITS

 

EXTRAIT
LES PREMIERES LIGNES…


“ Sire Humbert, le prévôt de Chartres venait de prononcer la sentence et le silence retomba dans la salle basse. L’“ordalie des flammes” ! Le jugement de Dieu ! Tous les yeux se braquèrent sur le tisonnier que le sergent d’armes avait enfoncé dans les braises. La sueur ruisselait sur le visage de l’accusé. Son regard affolé allait et venait du cadavre étendu sur une civière aux visages fermés de ses juges.
– Il est encore temps, mon fils, murmura le prélat Guillaume de Gallardon en se penchant vers lui.
L’accusé, un tailleur de pierres du nom de Jehan, joignit ses mains écorchées en un geste de supplication.
– Vous savez, reprit l’homme d’église, que j’ai intercédé pour vous. Le vicomte Georges, représentant du comte Thibaud de Chartres et les hommes du ban vous pensent coupable et s’en remettent au jugement de Dieu. Décidez-vous, mon fils : ou vous prouvez votre innocence ou les flammes vous feront parler !
Comme pour confirmer ces terribles paroles, le vicomte Georges interpella le prévôt d’une voix sèche :
– Eh bien, qu’attendons-nous pour appliquer la sentence ? Que ce fer se consume de lui-même dans son creuset ?
Le prévôt, un vieux militaire au corps et à l’âme endurci, fit signe au sergent. Un vague soupir courut dans l’assistance quand le sergent d’armes, de sa main gantée de cuir, empoigna le tisonnier incandescent et se dirigea d’un pas lourd vers le prisonnier. ”

Le thème

Si l’on déroule le parchemin des siècles, le Moyen âge nous invite à entrer dans sa danse maléfique. Dans les campagnes, les fées ensorcellent les nouveau-nés. Dans les cités, les flammes du bûcher détruisent les maudits. Jalousie dévorante, rancunes tenaces, soif de plaisir, animent tour à tour l’âme humaine. Mais elle succombe aussi aux sortilèges de l’amour.

Résumé de L'ordalie des flammes

Accusé du meurtre de la fille d’un aubergiste, Jehan, le tailleur de pierre, subit l’ordalie des flammes, le jugement par le feu. Avant de s’évanouir de douleur, il accuse Robert, le maître-verrier de la cathédrale de Chartres, d’être l’assassin. La fille de l’accusé, la jeune Madeleine, aidée de Guillaume de Gallardon, son plus proche ami, devront innocenter l’artisan. La clé de l’énigme est-elle dans ces éclats de verres bleutés plantés dans la chair de la victime ? Ou dans les singulières blessures du tailleur de pierre ?


Rageot Editeur
Le Serment d'Amour
Edition poche
Niveau de lecture : collège

6,30 euros
Parution : juin 2008

Rageot Editeur
Collectif de nouvelles
Niveau de lecture : collège
285 pages
15 euros
Parution : juin 2005

 

Retour  la page d'accueil Retour à l'accueil